Learn To Trade Lyon Horizon 2030

Learn To Trade Lyon Horizon 2030 est le Club d’Investissement crée par Learn To Trade en 2020. Moyennent le versement d’une somme mensuelle fixe et déterminée à l’avance (comprise entre 1€ et 450€ / mois), il permettra aux membres de gérer en commun des sommes investies sur un portefeuille boursier. La durée de vie du Club est de 10 ans. Il comprend minimum 5 membres et maximum 20 membre. Une réunion mensuelle est tenue afin d’afficher les performances du club et de décider des opérations futures.

Logo de Learn To Trade

1.Le principe d’un Club d’Investissement 

2.Le fonctionnement d’un Club 

3.La Fiscalité 

1. Le principe d’un Club d’Investissement 

Les clubs d’investissement sont nés il y a près de 40 ans, ils sont destinés aux investisseurs particuliers qui cherchent à développer leurs connaissances boursières à travers la gestion commune d’un portefeuille.

2. Le fonctionnement d’un Club d’Investissement

La forme juridique d’un Club d’Investissement est une convention d’indivision volontaire. Ce statut permet au club d’être géré comme ayant une personnalité morale, sans pour autant que le départ de l’un des membres entraine l’éclatement du club. Quel que soit le club, ils ont tous des caractéristiques communes : 

 – Durée de vie maximale de 10 ans (à la dissolution du club, si les anciens membres ont la possibilité d’en créer un nouveau, ils ne peuvent cependant pas transférer les avoirs provenant du précédant. A savoir qu’un club peut être dissout avant ses 10 ans).

 – Le club est composé de minimum 5 membres et de maximum 20 membres. 

 – Les versements sont effectués de manière mensuelle et ne peuvent pas dépasser 5.500€ annuels (par foyer fiscal) 

 – Le compte du club d’investissement est ouvert auprès d’un intermédiaire financier. 

3. La Fiscalité du Club d’Investissement 

En matière de Club d’Investissement, c’est la transparence fiscale qui s’applique. Deux cas de figure sont à distinguer. Les dividendes sont imposés de la même manière que si l’investisseur gérait de manière indépendant son portefeuille (chaque membre déclare sa quote-part de dividendes perçus par l’intermédiaire du club. Dans le cas des plus-values cependant, la loi n°78-688 du 5 Juillet 1978 reconnait le caractère pédagogique des clubs et leur autorise un régime d’imposition très favorable. Ainsi, les plus-values réalisées pendant leur durée de vie sont exonérées d’impôt. Toutefois, les gains réalisés à titre individuel par les membres à l’occasion de leur sortie (démission ou dissolution du club) sont imposables selon les règles en vigueur. 

Pour finir, il est important de préciser que dans une logique de respecter le caractère pédagogique des Clubs d’Investissement, la règlementation tolère que jusqu’à 10% de la totalité des transactions réalisées annuellement par le Club puissent concerner des produits spéculatifs (warrants, dérivés, options …). Le recours au SRD (le Service de Règlement Différé) est quand à lui autorisé dans la limite de 30% du portefeuille. Les opérations sur devises sont prohibées.